Abusé (e), et après? Valentine Lenoir nous en dit plus!

La vulnérabilité, je l’ai ressentie de Valentine aux chapitres 3 : Corps, es-tu là ? Un récit dit avec honnêteté et à cœur ouvert. Cette force, qu’elle transmet sous chaque coup de plume. Des pensées dites avec une clarté d’esprit. A chaque phrase, elle exprime son histoire. Elle décortique ses pensées et donne des outils pour s’échapper des ténèbres et créer sa propre réalité - dans la lumière.


 Abusé (e), et après? Valentine Lenoir
Abusé (e), et après? Valentine Lenoir

Tout au long de la lecture, on navigue des vagues de sa conscience. Par une pointe d'humour, quelques mots d'anglais et des idées aussi claires qu'une nuit d'hiver, Valentine Lenoir captivent l'attention. Pour guider encore mieux ces lecteurs, des exercices on était parfaitement établis dans le but qu'ils reprennent le pouvoir de leur vie.


Elle se confie sur sa culpabilité, celle qu'elle a pu ressentir et partage les travaux pratiques qui l’ont aidé a traversé les orages.


Que dire de ce livre, elle vaut être lu, par tous!

Valentine, comme une amie à l'écoute, glisse des mots réconfortants et pose des questions, qui forcent à réfléchir. L'approche qu' elle a prise pour raconter son histoire est d'une douceur apaisante. La lecture est légère comme une brise en été.


Chapitre 4 To be or not to be (a victim!) - Valentine Lenoir
Chapitre 4 To be or not to be (a victim!)

Et ce n'est pas fini! Au chapitre 4, Valentine Lenoir s'attaque à une avalanche - celle de l'émotion, tout particulièrement de la colère. To be or not to be a (victim!) c'est le thème qu'elle arbore avec grâce et philosophie. Je me suis demandé à plusieurs reprises si elle était psychologue. Elle a une aisance déconcertante à déconstruire des idées préconçues et à les remettre en perspective.


Son récit autobiographique est un manuel de développement personnel. C'est ce que j'ai ressenti. Ses conseils peuvent être appliqués dans toutes les situations.

On a toujours le choix


Abusé (e), et après nous invite à porter un regard différent sur les maux de la vie. Le choix crée des possibilités et avec l’aide de métaphores elle suspend des questions fondamentales. J’en dirais pas plus je vous laisse découvrir.


On ressort de la lecture grandi. Si toi aussi tu cherche un beau livre à lire ou à donner, je recommande Abusé (e), et après sans aucune hésitation. Je me suis procuré le mien au Caudan Arts Center chez The design shop! Je pense que vous le trouverez dans les librairies autour de l'île.


Merci pour la lecture!




14 views0 comments